Dimanche RCSA II contre Aix les Bains à St Marcel lès Valences en 1/2 finale du championnat de France, Allez les jaune et bleu !!!!!!!!!!!!!!!!!                                    

VICTOIRE à L’EXTéRIEUR POUR LE RCSA QUI SE DONNE UN PEU D’AIR



Dimanche 09 octobre, les rugbymen St Affricains se rendaient dans le Tarn et Garonne pour y rencontrer leurs homologues de Moissac.
Ces deux formations s’apprétaient à disputer un match crucial pour leur chance de maintient, car après 3 journées disputées, les deux équipes n’ont pas connu le succés. C’est dire que le vaincu du jour verrait ses ambitions de maintient sacrément compromises.
Dés le coup d’envoi, les hommes du duo Dubreuil Lorente, évoluant face au vent, récupèrent le ballon. Après une première fixation ils ouvrent vers les trois quart et Migayrou, en position de débordement va franchir la ligne d’en but adverse, Sicard réussit la transformation et à la 2ème mn RCSA 8 Moissac 0.
Les locaux sont aux abonnés absents en ce début de partie et parent au plus pressés. Scard profite d’une faute des locaux pour convertir une pénalité à la 6ème. RCSA 8 Moissac 0. Sur la remise en jeu, les Aveyronnais commettent un en avant. Mêlée pour les bleus qui, par l’intermédiaire de leur n° 8 lancent le jeu, regroupement, hors jeu de la défense et pénalité 15m face aux poteaux, le buteur local ne se fait pas prier pour réduire le score. RCSA 8 Moissac 3.
A la 18ème suite à un plaquage appuyé, le centre St Affricain Huart quitte ses partenaires sur une blessure aux cotes.
A la 29ème le buteur Moissagais manque sa cible mais il se rattrape à la 36ème, ramenant son équipe à 2 points. RCSA 8 Moissac 6.
Sur la remise en jeu, les locaux se loupent à leur tour et le ballon est récupéré par nos joueurs qui réussissent à perforer le rideau défensif. Les « jaunes et bleus » créent un regroupement duquel le ballon est éjecté grand coté pour Carrat qui perce entre deux défenseurs au niveau des 22m pour aller déposer le cuir en terre promise. Sicard transforme. RCSA 15 Moissac 6.
Nouvelle remise en jeu et nouveau raté des coéquipiers de Constans, mêlée pour des locaux qui n’en demandent pas tant. Le ballon est vivement écarté vers l’aile et l’attaque est mise en touche à 2m de l’en but. Juste avant la pause un joueur local écope d’un carton jaune, Mi-temps RCSA 15 Moissac 6.
Dés la reprise nouveau loupé du buteur local, les St Affricains évoluent en supériorité numérique mais ne parviennent pas à en profiter. A la 57ème, Sicard réussit une nouvelle pénalité. RCSA 18 Moissac 6. Aux 21ème et 23ème, le buteur local enfile les pénalités profitant des perles des visiteurs. RCSA 18 Moissac 12. Nouvelle remise en jeu des Aveyronnais et nouvelle faute. Les locaux jouent le coup à fond sentant la fébrilité des « jaunes et bleus » qui commettent erreurs sur erreurs. L’action est stoppée sur la ligne d’en but, mêlée pour les locaux et essai qui ne sera pas transformé. RCSA 18 Moissac 17 à la 68ème.
Les « jaunards » sont complètement déboussolés, les fautes se succèdent, les erreurs défensives aussi et Moissac est tout proche d’enfoncer le clou. Les locaux sont sur la ligne d’en-but et s’entêtent à jouer devant alors qu’un quatre contre un est jouable en écartant. La défense St Affricaine fait plaisir à voir et les Moissagais se mettent à la faute permettant à nos joueurs de prendre un peu d’air.
A la 78ème suite à une faute d’un joueur local sanctionné par l’arbitre, le n° 2 local aidé de son compère le n°21 sont à l’origine d’une petite générale. L’arbitre sanctionne les deus talonneurs d’un carton rouge et retourne la pénalité offrant ainsi au buteur local la victoire. Le ballon passe à coté et trois minutes plus tard, les « jaunes et bleus » lèvent les bras pour saluer un succès indispensable à leur survie.
Score final RCSA 18 Moissac 17. En ces temps difficiles pour nos joueurs faisons notre cet adage, seule la victoire est belle et espérons en des lendemains meilleurs. Voilà ce que l’on peut retenir de positif de ce déplacement à Moissac mais il convient également d’ajouter la grande solidarité de toute l’équipe qui a fait front en défendant sa ligne d’en-but à plusieurs reprises et qui a su resserrer les rangs lors de l’intermède pugilistique imposé par des locaux amers d’un revers de plus.
Coté St Affricain, il est dommage de ne pas avoir pu profiter de la supériorité numérique qui s’est présenté à l’entame du deuxième acte alors que les locaux semblaient à l’agonie. Les prochaines rencontres vont s’avérer prépondérantes pour la survie du RCSA en honneur et les points vaudront très chers.


Pour les hommes de Capelle et Sainz, le déplacement chez la lanterne se présentait presque come une formalité. Mais bien souvent ces matchs là sont difficiles à gagner face à un adversaire décidé à faire chuter le leader et qui let beaucoup d’envie et d’entrain à la tâche. Les St Affricains jouent face au vent lors du premier acte et se montrent beaucoup plus entreprenants que leurs adversaires du jour.
Les Moissagais sont réduits à un rôle défensif duquel ils s’accommodent du mieux qu’ils le peuvent.
Les « jaunes et bleus » dés qu’ils écartent les ballons trouvent des intervalles et parviennent à mettre en défaut les locaux. A la pause le score est de 13 à 3 pour des Aveyronnais auteurs de deux essais.
Les supporters « jaunes et bleus » s’attendent à une domination sans partage de leurs favoris qui vont jouer avec l’appui du vent lors du deuxième acte. Dés la reprise ce sont les locaux qui marquent un essai plein de volonté qui leur permet de réduite l’écart 13 à 10.
La réaction des coéquipiers d’Andréani est immédiate et ils inscrivent un nouvel essai 5mn plus tard. 18 à 10.
Les St Affricains s’entêtent a ne pas jouer au pied et remontent les ballons à la main, provoquant de belles brèches dans la défense locale. Mais ils quelques fautes ou de transmission font avorter des actions qui auraient du être payantes. Les « jaunes et bleus » inscriront un nouvel essai synonyme de bonus offensif et remporteront cette rencontre sur le score de 23 à 13.
Quatre rencontres et autant de succès pour cette jeune équipe encadrée par les toujours verts Andréani, Garvi, Fabre et De Oliveira. Les prochains matchs risquent d’être d’un niveau plus relevé ce qui permettra de juger le potentiel de ce groupe qui a les moyens de bien figurer.

Dimanche 16 octobre réception de Sor Agout au municipal.

Par rcsa le 10/10/2016


- A LIRE AUSSI -



- VOS REACTIONS -