Pas d'annonce actuellement

VICTOIRE DES CADETS DE L'ENTENTE SUD-AVEYRON RUGBY LORS DU DERNIER MATCH à DOMICILE


Sur le terrain champêtre de Camarès, l'entente Sud-Aveyron rugby cadet s'est imposée face à Nord Tolosan sur le score de 10 à 7.
En première période, avec l'appui du vent, les haut-garonnais dominent outrageusement les sud-aveyronnais. La défense locale, très bien organisée autour du capitaine Aldo Bosc, repousse les assauts de l'équipe de Nord Tolosan.
A la 20ème minute, sur une des rares incursions dans le camp adverse, l'entente Sud-Aveyron obtient une mêlée à 5 mètres de la ligne Haut garonnaise, la première ligne, composée de Grégory Cuq, Rudy Vasseur et Emilien Maraval, met la pression sur son adversaire qui cafouille le ballon et se fait contrer dans l'en-but par le troisième ligne Thomas Berthomieu. Sur la mêlée suivante en faveur des Sud-aveyronnais, le pack local enfonce son vis à vis, Aldo Bosc aplatit en moyenne position. Guillaume Cambon réussit la transformation malgré le vent. Dans la foulée, Nord Tolosan égalise suite à un exploit personnel du n°12 et surtout un festival de placages manqués des trois-quarts locaux. En seconde période, avec l'appui du vent, l'entente Sud-Aveyron prend la match à son compte et multiplie les enchaînements sans pouvoir scorer par excès d'individualisme. A cela se rajoute des mauvais choix de jeu, des fautes de mains à profusion, deux en-avant dans l'en-but (Aldo Bosc et Alexis Artis) et une défense adverse qui ne rompt pas.
A la 40ème minutes, le salut de l'entente vient de l'arrière Guillaume Cambon qui réussit une pénalité des 45 mètres. Sur le renvoi, Nord Tolosan perturbe le jeu des Sud-Aveyronnais et se crée de réelles occasions d'essais. Il faut un placage dévastateur, à la régulière, du seconde ligne Bruno Rivier sur le capitaine adverse pour remobiliser les jeunes ententistes trop fébriles au moment de scorer. Jusqu'au coup de sifflet final, Nord Tolosan joue tous les coups sans pouvoir réduire le score.
Au final 10 à 7 en faveur de l'entente Sud-aveyron.
Les entraineurs Daniel Auriol, Guillaume Maraval, Michel Da Silva et Pierre Paliès souhaitent un prompt rétablissement à Emilien Maraval suite à sa nouvelle blessure au pouce. Ils auront l'occasion de rappeler lors des entrainements de la semaine à venir que le rugby est un sport de combat collectif qui exige de l'humilité, de la générosité, de la bravoure et de la confiance envers son partenaire. Qu'un joueur de rugby ne peut succomber au culte de soi car il sait qu'il n'est rien sans les autres.
Qu'il faut se reprendre collectivement avant les phases finales afin d'éviter un échec cuisant.

Par rcsa le 14/03/2016


- A LIRE AUSSI -



- VOS REACTIONS -